Je fais un don

LA JOIE, C’EST SIMPLE COMME UN DON

Petit ou grand, chacun de vos dons est une bénédiction
et apportera de la Joie à ceux qui en ont besoin.

Où en sommes-nous ?

Merci... Déjà

Dons de joie pour 2019

CHF 7'635'104 en 2018

Où va mon don ?

Grâce à votre générosité nous pouvons agir au quotidien. Santé, handicap, famille, jeunesse, caté, travail, formation, prison, solidarité, vos dons nous permettent d’être chaque jour aux côtés de ceux qui en ont besoin.

Avec un don de CHF 50.-

vous assurez une heure de présence
d’un prêtre ou d’un agent pastoral auprès des genevois

Avec un don de CHF 150.-

vous permettez d’offrir 3 heures
pour la préparation d’un mariage catholique

Avec un don de CHF 300.-

vous offrez à 10 personnes malades
une visite dans un hôpital par un prêtre ou un agent pastoral

CHF 1.- CHF 100.- CHF 10’000.-… PETIT OU GRAND, CHAQUE DON EST IMPORTANT.

Histoires de joies

Visites aux personnes malades et âgées, en HUG et EMS
Devoir partir ne me fait plus aussi peur
Anna, 40 ans, Genève

A la demande de l’abbé Giovanni, ils ont déplacé mon lit avec les flacons et les tuyaux dans la chapelle.
L’aumônier ne regardait pas au fond de l’église, il me regardait bien dans les yeux. Nous avons célébré la messe ensemble, avec le sourire. J’ai su alors que Dieu allait m’accueillir, j’étais sur un chemin de lumière, j’ai ressenti une joie profonde.

se faire aider à traverser un deuil
J’ai ressenti que Dieu était là et souffrait avec moi
Eric, 37 ans, Plan-Les-Ouates

Dans mon deuil, je croyais que Dieu m’avait oublié, mais l’aumônier m’a montré combien Il était près de moi.
Par la souffrance de son fils, Dieu connaît la souffrance de l’Homme, il connaît ma souffrance. La présence de l’aumônier, ses silences qui sont un dialogue et son regard si profond m’ont beaucoup aidé. Il m’a rendu la Joie de me laisser glisser dans l’amour de Dieu.

l'église accessible aux personnes handicapées
La prière m’a apaisé dans la souffrance de mon corps
Ruth, 67 ans, Vernier

Depuis mon accident, mon corps était devenu comme une prison et il m’arrivait de ne plus pouvoir le supporter. En m’écoutant et en me réconfortant, Madame Ulrich m’a aidé à sentir le regard et la tendresse de Dieu posés sur moi. Ses paroles si apaisantes m’ont apporté une Joie immense

divorce, séparation, l'église vous accompagne
J’ai eu la joie de savoir que dieu me conservait son amour
Jean-Paul, 51 ans, Genève

Mon divorce fut une grande souffrance, humaine mais aussi spirituelle. J’avais peur d’avoir déplu à Dieu et je n’osais même plus prier. Mais l’équipe de la Pastorale Familiale m’a rappelé combien Dieu est bienveillance et amour. Découvrir que l’Eglise est plus indulgente que ne l’est souvent la société m’a rendu la Joie.

eglisecatholique-ge.ch